michèle bur

Publié le par marybel dessagnes et chantal robillard

publication dans le désordre des textes lus en musique  à st louis...

voici, suite à une demande particulière :









Hommage à Michèle BUR

********************




Michèle Bur fut

La gentillesse même.

Générosité,



Chaleur humaine…

Sa disponibilité

Nous touchait beaucoup.



Elle savait bien

Redonner confiance aux gens

Face aux caméras.



Calme, très aisé,

Son sourire rassurait,

Quand ses paroles



Mettaient en valeur

Tous ses interlocuteurs.

Elle avait du cœur,



De l’élégance,

Sans aucune affectation :

Naturellement.



Ne se plaignit pas

Des injustices subies,

En souffrit pourtant.



Elle aimait lire,

Découvrir des écrivains,

Les faire apprécier.



Nous nous retrouvions

Souvent avec nos livres

Au salon de thé.



Ponctuant l’année,

Des jurys littéraires

Nous réunissaient.



C’était une vraie

Grande dame du livre,

De la lecture.



Michèle, amie,

Merci d’avoir été toi,

Ne t’oublierons pas.





© Chantal Robillard

 

cet hommage, écrit pour les obsèques de michèle bur, n'avait pu être lu à l'église ;

étant donné  les liens étroits que michèle entretenait avec la "foire du livre de st louis ", j'ai été très heureuse de  dire/lire ce poème le 8 mars 2009, journée de la femme ; je crois qu'elle aurait apprécié. (ch.r.)

Publié dans littérature

Commenter cet article

Michèle Kahn 29/03/2009 17:43

A lire ces mots, à regarder cette photo,
c'est elle entière qui nous est soudain restituée, avec son écoute, son sourire, sa générosité. Comme elle nous manque, cette Vraie Grande Dame du Livre!
Michèle Kahn

marybel dessagnes et chantal robillard 30/03/2009 18:49


un grand merci, michèle, pour ton commentaire si sensible ! oui, elle nous manque toujours, michèle : elle était lumineuse... et joel schmidt vient de me dire en message privé qu'il portait
toujours son deuil et restait inconsolable, lui aussi.
à bientôt à st louis, je t'embrasse,
chantal
******