Charly BARAT, c'était mon illustrateur

Publié le par chantal robillard lectures

 

 

de retour d'Auvergne et de l'Aubrac, j'apprends bien une mauvaise nouvelle :

le décès subit de

 


Charly BARAT,

 


illustrateur de mon tout premier recueil : 


"les Sept fins de Blanche-Neige".

 

 

Charly était Eurasien, né à Saïgon, mais Alsacien de coeur ; il avait 53 ans et laisse 3 enfants.


Son humour décapant était très prisé en Alsace, où il a notamment illustré des dictionnaires d'injures ou d'expressions alsaciennes, mais aussi des cartes postales, des assiettes, et des murs peints a fresco, à Obernai, Barr, Molsheim...


Il devait me peindre  une petite fresque, justement, sur le mur de ma maison, côté jardin. Nous en avions reparlé juste avant mon départ en vacances, fin juillet...

 

Le sourire de Charly me restera toujours en mémoire.

 

 


7-fins-de-BN-couv-.jpg

 

revoici la couverture des "7 fins", illustrant la nouvelle

"et encore une impossible à sortir",

où une Blanche-Neige ronchonne et guère futée est enfermée dans une boule neigeuse géante.

 

IMG_4858.JPG

 

là, ce sont mes chères dentellières du Puy

(notez la petiote en bas, qui a une coiffe... d'Alsacienne ! sacré Charly...)

 

IMG_4865.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

illustrant  ma nouvelle "le couvige allait bon train" ; au début, Charly avait eu du mal à comprendre ce qu'était un "carreau" de dentelle et ce qu'étaient les fuseaux : nous avions donc eu une mémorable explication "sur le motif" chez moi, devant le carreau de mon arrière-grand-mère, et je lui avais prêté une carte postale ancienne représentant un "couvige".

 

 

IMG_4862.JPG

 

 

 

charly-barat-7-fins-BN-oulipiens.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ci-dessus 

les Oulipiens ripaillant en réunion,

à la place des nains, dans

"le blues du millénaire",


on reconnait facilement, légèrement caricaturés, les 7 oulipiens présents :

Jacques Roubaud,

Marcel Bénabou,

Paul Fournel,

Harry Matthews,

Paul Brafford,

Jacques Jouet

et (le petit dernier à l'époque) Hervé Le Tellier.

 

 

 

IMG 4864 

 

 

 

  voici  la sorcière repue de "et encore une impossible à sortir"...

 

 

IMG_4868.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et enfin,

 

mon pastiche de "club des cinq", in :


"une forme humaine recouverte de dentelle noire",


vu par Charly, dont on notera  plume et encrier en clin d'oeil sur la page.

 

 


Tous les dessins de Charly pour cet ouvrage étaient en noir et blanc, à la plume et l'encre de Chine, - sauf la couverture en couleurs,  bien entendu.

 

 

On retrouvera l'ouvre peint, dessiné et gravé de Charly BARAT sur le site officiel :

www.barat-charly.com


Publié dans art contemporain

Commenter cet article

pichenette 10/10/2010 16:14



Chère Chantal. C'est une vraie perte et vous rendez bien hommage à son talent.



chantal robillard lectures 21/10/2010 14:13



merci pichenette !