collège de Masevaux : intervention auprès de 6èmes, 1.

Publié le par chantal robillard lectures

 

 

collège Alexandre Gérard

à MASEVAUX

(Haut-Rhin)

 

 

 

 

 

 

Au collège de Masevaux,

masevaux-2012-3.JPG

 

 

 

arrivée par froid polaire :

 

moins 19° à Mulhouse

au sortir de la gare,

 

dix tout petits degrés

dans le centre de documentation

 

où les radiateurs avaient

gentiment décidé de

geler pendant la nuit,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mais nous avions tous chaud au coeur !

 

 

 

 

regardez :

 

 

 

 

masevaux-2012-4.JPG

 

 

quelques questions à l'écrivain, qui répond par gestes...

 

 

masevaux-2012-11.JPG

ou mimiques !

 

 

 

 

masevaux-2012-25.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

portrait chinois demandé  à l'écrivain qui ne s'y attendait pas...

 

 

masevaux-2012-18-2.JPG

 

on sort ses petits textes de son petit cartable...

 

 

 

masevaux-2012-21.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

puis lecture d'un inédit sur les dragons...

 

 

 

masevaux-2012-14.JPG

Publié dans rencontres scolaires

Commenter cet article

Pichenette 22/02/2012 20:57


Travail intéressant, un beau projet. Et ils ont de la chance: parmi mes neveux et nièces ou enfants d'amis du même âge, personne ne bénéficie de tel projet. Tu craigais la retraite, et puis, tu
trouves des choses plus utiles à faire!

chantal robillard lectures 24/02/2012 18:13



oui, mais 3 interventions sur une année entière c'est peu ! apparemment d'autres régions ne font pas cela et c'est bien dommage. mais s'il n'y a pas volonté farouche en amont de la
part des enseignants, les barrières sont telles que rien ne se fait !


pour info, pour les profs de tes neveux, n'importe quel enseignant de français peut demander à la Maison des écrivains (MEL) de faire
venir un écrivain dans sa classe, -rectorat favorable ou plutôt favorisant ou pas ; simplement, cela demande au minimum un budget  pour intervention et déplacement et la MEL n'en prend en
charge que la moité, c'est à l'établissement scolaire de prendre en charge le reste. l'opération s'appelle "l'ami littéraire".


 



Pichenette 21/02/2012 21:53


Ils ont bien de la chance tous ces petits Alsaciens! 

chantal robillard lectures 22/02/2012 20:02



oui, mais peu d'élus : nous étions cette année une petite poignée d'écrivains à intervenir, les temps ne sont plus à l'expansion et les budgets sont réduits comme partout. les
enseignants postulants sont soigneusement sélectionnés sur projet écrit par le Rectorat ( action culturelle) en juin, les auteurs invités connus en septembre et répartis dans les étalissements
vers décembre, l'intervention se fait en février, et le concours d'écriture ( car c'est lié à un concours d'écriture pour les élèves, le "printemps de l'écriture") se passe en avril, la remise
des prix en juin. toute une année de travail pour l'enseignant de lettres, en fait !