"Délivrance" à Plouquevilly les Pins

Publié le par chantal robillard lectures

 

IMG_3229.JPG

 

 

 

 

 

 

Délivrance à Plouquevilly les Pins

 

 

 

 

 

                   Mini semaine,

                   Travail sous canicule,

Avant vacances.

 

Hier, visite

D’un patelin dans le bush,

Puant le lisier.

 

On se croirait dans

« Délivrance », tant ils sont

Contrefaits / -tournés,

 

Ces braves élus

Et leurs administratifs :

L’un quasi borgne ;

 

Un sent pas bien bon ;

L’autre a un bec de lièvre ;

Le quatrième ?

 

Petit, malingre,

Tient par miracle debout.

Où est leur banjo ?

 

On nous place dos

Au soleil, - fenêtre en grand

Ouverte bien sûr.

 

Grillons deux heures,

Puis on va voir le site,

Quart d’heure dedans,

 

Une heure devant,

A rôtir en plein cagnard.

Polis mais chafouins,

 

Pas un n’aura eu

L’idée d’offrir à boire !

Repartons, suants,

 

Vite s’arrêter

Dans une auberge ombragée

Du bled d’à côté.

 

Se mérite dur

La joie de pouvoir offrir

Des médiathèques...

 

Puis nous allons, ouf,

Voir manufacture de

tabac, plus au frais,

 

Dans bourg accueillant,

N’empestant pas de partout

Malgré l’ozone.

 

Trois mousquetaires

Torves de Plouquevilly :

Je m’en souviendrai !

 

 

 

 

 

© Chantal Robillard  

 

 

ce texte a été écrit l'année de la canicule ( 2003 ) en plein mois d'août...

le nom du village a été changé, - pour des raisons évidentes de sécurité, dirait l'ami Fournel.

ma consolation :

la médiathèque intercommunale, réalisée de longs mois après cette première réunion,

est magnifique et ce fut là ma première


ruche* rurale !

 

 

 * les ruches : un programme lancé par J-J. Aillagon, appelé plus officiellement "création de médiathèques de proximité", urbaines ou rurales.

 cf : http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2007-01-0088-020

 

 

salon-du-livre-paris-157.JPG

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pichenette 19/05/2011 17:25



Comment s'appellent les habitants de Plouquevilly? Les ploucs?



chantal robillard lectures 20/05/2011 11:51



le nom Plouquevilly n'existe pas, mais l'idée est bien là et les personnages historiques... le nom alsacien était trop reconnaissable, donc je l'ai changé, car ça pourait se passer
n'importe où ; l'idée est aussi la comparaison avec le beau film "Délivrance" de John Boorman.