François-Régis SIOZADE, poilu mort en 1915...

Publié le par chantal robillard lectures

 

 

 

 

 

 

 

 

on n'a aucune photo de lui.

son fils, mon grand-père, n'en parlait jamais.

il est mort en 1915, enterré dans un cimetière militaire de BAYONNE, où on l'avait rapatrié, blessé, depuis le Chemin des Dames.

il n'avait jamais eu son nom sur le monument aux morts de son village natal.


son petit-fils, mon oncle Henri, a fait réparer l'oubli et placer une plaque à son nom,

après de longues tractations et enquêtes,

95 ans plus tard,

pour le 11 novembre 2010.

il y a un an pile.

 

ce "poilu" était auparavant menuisier et ébéniste ;

il avait 3 jeunes enfants / il n'aurait logiquement pas dû partir à la guerre !

on ne sait pourquoi il y est tout de même allé...

son fils ainé, mon grand-père Hubert SIOZADE devint alors chef de famille.

sa mère l'envoya illico travailler au fond,

dans une mine de charbon,

à St Etienne,

pour nourrir la famille.


à 13 ans !

 

 

dessagnes-robillard-3-6347.JPG

 

curieuse inscription : ce n'est  pas la commune à ses morts, mais les prisonniers ( de quelle guerre ?) de la commune à leurs camarades morts pour la France.

dessagnes-robillard-3-6349.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

je salue  au passage le très beau petit livre de

Patrick BERTRAND :

"Un champ pour des grands-pères qui n'ont jamais été pépés",

paru aux éditions de la Renarde rouge en 2002.

 

et merci , mon Riri,
pour ce bel acharnement
de plusieurs années,
pour réhabiliter
la mémoire
de ton grand-père,
de notre aïeul !
mais combien d'autres
ont-ils été aussi oubliés ?

Publié dans autres vidéos

Commenter cet article

Pichenette 23/11/2011 12:33


Vous avez bien raison d'honorer la mémoire de votre grand-père, monsieur. C'est votre grand-père , et c'est aussi le nôtre. Merci.

chantal robillard lectures 23/11/2011 17:44



merci Florence, je le lui dirai ! pour mémoire, c'est l'oncle qui apparait dans les 3 poèmes sur la troubaderesse Na Castelloza, sur ce même blog.



Le mec à gauche 12/11/2011 11:15



Très bel hommage familial, mais il ne fallait pas vous sentir obligée de mettre une vidéo de moi, surout pour ce que je dis!



chantal robillard lectures 13/11/2011 10:32



c'était pour la mouche (du coche) qui vous faisait faire de grands mooulinets de bras, jeune homme !


en fait, je n'ai pas encore trouvé comment raccourcir une video pour n'en garder que la substantifique moelle ou les personages les plus emblématiques... bon dimanche !


au fait, tu es mon 111ème commentaire sur ce blog, un 11-11-11 en plus !!!