Pirouésie 2010, 2 : le kangouroubaud

Publié le par chantal robillard lectures

 

  après les devoirs de vacances de nos plus jeunes,

 

 

IMG 4566

 

l'avis d'un érudit local sur


 

le kangouroubaud

 

 

Dans les Rocheuses d’Austrasie vit le kangouroubaud. Cet animal mythique, assez proche de la licorne d’auroch, quoique, se peut voir le soir au fond des bois, quand on lance un caillou qui fait boum ou quand votre coeur fait rang.


Le kangouroubaud n’est pas laid, bien que son penchant pour la gelée d’azerolles le fasse parfois engraisser à l’excès. Il saute alors sur ses pattes postérieures, par bonds progressifs, 1-1-2-3-5-8-13, pour mincir ; ses deux pattes de devant lui servent peu, sinon à fourrer dans sa poche ventrale “le grand incendie de Londres”, ou en sortir “les animaux de personne”.


Le kangouroubaud va parfois au Japon, bien que son cri ne soit jappement.

Sa femelle est la kangouroubalderesse, Elle saute aussi par bonds 1-1-2-3-5-8-13, tout comme le mâle. Lequel complique parfois la chose en se faisant accompagner d’un labrador qui complote, d’une reine des abeilles qui compote et d’un roi-troubadour qui ne se déplace qu’en tramway. De Strasbourg.

 

Le kangouroubaud est une espèce protégée qu’il est interdit de nourrir à travers les grilles du parc zoologique, lorsqu’il est capturé. On peut à la rigueur lui tendre, après achat à la billeterie-buvette de l’entrée, un bicarré latin chocolaté ou une -nine de jardin. Il s’en emparera pour les transformer en poème. Attention cependant, quand le kangouroubaud est fâché, il vous le recrachera à la figure. De style.

 

 

© Chantal Robillard

 

 

IMG_4435.JPG

kangouroubaud se dirigeant à pas de loups vers son antre...

 

 

 

que voici :        IMG_4456.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et pour en faire sortir le kangouroubaud ? rien de plus facile, il suffit de faire ventouse avec ceci :

 

 

IMG_4579.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ou encore ceci (le modèle de droite exclusivement !) :

 

 

IMG 4577

Publié dans textes oulipiens

Commenter cet article

pichenette 01/11/2010 17:19



Où est passé ce commentaire? J'ai beau chercher, c'est horrible, je ne le retrouve plus... 


Et il était sûrement de meilleur goût que celui-ci!



chantal robillard lectures 03/11/2010 20:10



le manche est-il venimeux ?



pichenette 10/10/2010 18:32







chantal robillard lectures 21/10/2010 14:21



je ne vois pas votre commentaire ? emporté en douce par le kangouroubaud ???



marquise 15/09/2010 20:16



bizarre, non, cette progression des bonds ??? y at-il quelque chose de caché là dedans ?



chantal robillard lectures 16/09/2010 11:59



c'est la suite de Fibonacci !



Alain Avèle 29/07/2010 08:48



Une vie trop simple, c'est un peu ennuyeux... non ?



chantal robillard lectures 02/08/2010 16:23



en effet ! bel été à toi et continue bien... par bonds progressifs si possibles : 5-8-13-21-34-55... 



Alain Avèle 28/07/2010 18:03



Ben non Chantal ! Cherche plutôt du côté du Campiello-Venise...



chantal robillard lectures 29/07/2010 08:28



voui j'ai trouvé, Alberto ! mais quelle idée tous ces pseudos, ça complique la vie, non ? le bonjour à tes femmes de ménage...