salon du livre de Colmar 2011

Publié le par chantal robillard lectures

 

 

 

 

 

 

quelques instantanés de l'édition 2011 du Salon du livre de Colmar :

 

 

 

dessagnes-robillard-3-6799.JPG

 

le stand Calleva - Verger éditeur

 

 

dessagnes-robillard-3-6800.JPG

 

le pasteur Freddy Sarg et l'historien Raymond Matzen, aux anges...

 

 

dessagnes-robillard-3-6801-bis.JPG

 

on pose, sur le stand Verger éditeur !

en arrière-plan, à gauche, l'éditeur Pierre Marchant.

 

dessagnes-robillard-3-6804-bis.JPG

 

avec André Cabaret, ancien collègue de fac à Paris

et auteur de polars régionaux :

surprenantes retrouvailles,

et conversations sur notre jeunesse estudiantine,

sur mai 68,

Zamiatine et Platonov...

 

dessagnes-robillard-3-6796.JPG

la  désormais mythique collection "écrivains en résidence" s'affiche toujours...

 

 

dessagnes-robillard-3-6784.JPG

tandis qu' au-dehors, se déploie la célèbre magie de NOËL  colmarienne !

 

 

Commenter cet article

siozade monique 02/12/2011 15:20


bonjour belles photos de Colmar c'était bien d'y aller pour les contacts pris et les projets pour plus tart car tu caffarde chez toi meme si tu est bien dans ta maison tu avais trop d'habitudes
de communiquer et de décider  comment est la température du soupleix comment vont Marie et Fredo nous sommes a un pas de noel bisous

chantal robillard lectures 02/12/2011 18:09



le souplex est à 10° ( sans chauffage) et on ne fait qu'y passer en ce moment, car c'est sombre l'hiver et trop frais. vivement le printemps ! bisous itou !



Pichenette 29/11/2011 11:24


Il y avait du monde. Et les nains en bonne place!

chantal robillard lectures 29/11/2011 18:27



oui nous nous sommes bien amusés et le stand était très sympathique ! avec en prime une belle dégustation de vins d'Alsace : je mettrai un article là-dessus dès que j'aurai le
temps.


et des enseignantes que je verrai en février lors d'interventions pour le Rectorat sont passées pour discuter de mes textes et préparer l'intervention. ah ça fait plaisir
!


c'est très fatiguant, un salon, mais bien agréable quand même, et ensuite on a un creux de la vague pendant qq temps.